Le SNES-FSU appelle les personnels des lycées et collèges à la grève le mardi 7 décembre. Il s’agit, selon le syndicat, de signifier explicitement au gouvernement qu’il doit revoir sa politique. Le SNES-FSU estime que 20 000 postes d’enseignants et 30 000 postes d’encadrement éducatif sont ou vont être supprimés en quatre ans. Il dénonce également le chômage de 5 000 à 10 000 non titulaires. Par ailleurs, le SNES craint les retombées de la future loi d’orientation et de programmation pour l’école. En effet, le syndicat estime que l’objectif de qualification pour tous est ramené au certificat des savoirs fondamentaux, et que les parcours personnalisés vont favoriser les élèves qui ont des facilités. Le SNES appelle en outre les personnels à se réunir dans tous les établissements lundi 29 novembre (ou l’un des jours suivants) pour discuter des orientations proposées par le ministre et pour préparer « la réussite de la grève ».