François Fillon :  »Je n’assumerai pas une loi inutile »

- Le ministre de l’éducation s’exprime sur la loi d'orientation pour l'école

François Fillon, en visite au collège Paul-Valéry de Thiais (Val-de-Marne), s’est exprimé, jeudi 04 novembre, sur la future loi d’orientation et de programmation pour l’école. Selon le ministre de l’Education, elle ne sera pas une nouvelle loi, mais une adaptation de la loi de 1989. Il assure que « cette loi ne sera pas une révolution » mais souhaite qu’elle soit utile : « Je n’assumerai pas une réforme qui soit inutile ou virtuelle », déclare le ministre. François Fillon a également écouté les enseignants exposer leurs difficultés. Selon eux, les problèmes linguistiques des élèves provoquent des situations difficiles. Dans ce cadre là, les enseignants sont demandeur d’une formation spécifique lorsqu’ils travaillent en ZEP. En revanche, les enseignants rencontrés par le ministre se prononcent contre un allongement de leurs formations ou des phases d’alternance. Ils seraient pour une formation interdisciplinaire (psychologie de l’adolescence, sociologie, textes réglementaires…). Les jeunes enseignants ont réclamé au ministre l’allégement de leur nombre d’heures devant les élèves compte tenu du très fort investissement dans les zones difficiles. Ils réclament aussi des effectifs réduits.

Partagez l'article

Google

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.