Loi d’orientation pour l’école :  »une concertation qui laisse à désirer »

- Première des cinq tables rondes prévues entre syndicats et ministère

La première des cinq tables rondes prévues entre syndicats et ministère pour élaborer la loi d’orientation et de programmation pour l’école s’est déroulée hier, mardi 02 novembre. Les cinq fédérations à l’origine de l’opération « carton rouge » ont déploré le « calendrier serré et une concertation qui laisse à désirer ».
Quatre thèmes ont été abordés lors de cette réunion : « Comment l’objectif de l’acquisition de 100% du socle commun peut-il être atteint ? », « Quel cursus de l’élève dans la scolarité ? », « Qui doit définir le socle ? » et « l’enseignement et la découverte professionnelle ».
À l’issue de cette table ronde, Gilles Moindrot, co-secrétaire général du SNUIPP-FSU, a noté, pour la FSU, « le consensus des organisations sur l’idée d’un socle commun ».
Pour Jean-Luc Villeneuve, secrétaire général du SGEN-CFDT, « le socle se doit d’être ambitieux et devrait conduire à l’élévation des qualifications ». Enfin, Philippe Niemec, secrétaire national du SE-UNSA, a déclaré : « Nous apprécions que le rapport Thélot soit discuté de façon certes critique, mais qu’il serve au moins de base de proposition ».

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire – VousNousIls.fr 1 bis rue Jean Wiener – Champs-sur-Marne 77447 Marne-la-Vallée Cedex 2.