Pierre-André Périssol

Député de l’Allier, ancien ministre du Logement, Pierre-André Périssol préside la mission d’information parlementaire sur « la définition des savoirs enseignés à l’école ». La première concrétisation du rapport de la Commission Thélot, à laquelle Pierre-André Périssol a participé.

Ingénieur général des Ponts et chaussées, Pierre-André Périssol – 57 ans – est député-maire (UMP) de Moulins. Ministre du Logement de 1995 à 1997 dans le gouvernement Juppé, il est à l’initiative d’une loi, bien connue des spécialistes de l’investissement immobilier, qui porte son nom. Le prêt à taux zéro, permettant aux revenus modestes d’accéder à la propriété, a également été adopté durant son mandat.


 


Moins connu du grand public, son intérêt pour le système éducatif s’illustre à travers différentes fonctions. Membre titulaire du Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche, cet ancien Secrétaire national du RPR chargé de l’Education a rédigé en 2002 un manifeste sur la politique éducative : « A bonne école. Nos engagements pour l’Education » (éd. Plon, 2002). Plusieurs pistes explorées dans cet ouvrage, comme la définition d’un socle commun des savoirs indispensables, ont été reprises dans le rapport de la Commission Thélot, dont le député de l’Allier était l’une des chevilles ouvrières.


 


Au lendemain de la publication de ce rapport, Pierre-André Périssol a du reste pris la tête d’une mission d’information parlementaire sur « la définition des savoirs enseignés à l’école ». Dans une récente interview au quotidien Libération, il explique le rôle de ladite mission : « fixer une sorte de cahier des charges sur ce que tout élève doit acquérir pendant la scolarité obligatoire » car, explique-t-il, c’est à « la nation, via sa représentation nationale, [de] s’engager sur la définition du patrimoine qu’elle souhaite voir transmis à tous ses enfants ». Il reviendrait ensuite à la « Haute Autorité indépendante » décrite dans le rapport Thélot de concrétiser les préconisations des parlementaires, en faisant évoluer les programmes.

Partagez l'article

Google

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.