« L’amélioration de la formation des enseignants passe par un changement de la place du concours, actuellement à la fin de la première année de préparation à l’IUFM », affirment les directeurs d’IUFM, à l’issue de la réunion de la CDIUFM (Conférence des directeurs d’IUFM) les 21 et 22 octobre 2004 à Besançon, dans le cadre de la préparation de la loi d’orientation sur l’école. « Seul ce changement permet d’en modifier la nature et de mettre en place deux vraies années de formation professionnelle universitaire ».
Durant ces deux jours, ils ont débattus des propositions du « rapport Thélot ». Une contribution sera d’ailleurs remise au ministre de l’Éducation nationale, à la fin du mois d’octobre.