Treize organisations de l’Education nationale (CEMEA, CRAP-Cahiers Pédagogiques, Education et devenir, FEP-CFDT, FOEVEN, Francas, GFEN, ICEM, La Ligue de l’enseignement, OCCE, SE-UNSA, SGEN-CFDT et SNUIPP-FSU) ont signé un texte commun intitulé « Pour la réussite de tous les élèves, faisons avancer l’école ». Avant la future loi d’orientation, ces organisations demandent un bilan de la précédente datant de 1989. Elles réclament que l’éducation reste la première priorité du pays, y compris en terme budgétaire. Ces organisations rappellent l’attachement au collège unique, se déclarent favorables à l’idée de socle commun, mais avertissent : les options ne doivent pas se traduire par l’organisation de filières, ni entraîner une sélection précoce avant la fin de la scolarité obligatoire. Dans ce texte, ces treize organisations réaffirment leur volonté de voir le plus grand nombre des élèves accéder au baccalauréat. Toutefois, elles notent qu’il faudrait aussi penser à alléger l’influence des examens terminaux sur l’ensemble de la scolarité.

Plus d’infos : education.devenir.free.fr/avancer.htm