Les ‘espaces ludiques’ : une alternative à la violence

- 135 espaces ludiques existe aujourd’hui dans les écoles élémentaires

« Nous allons vers une généralisation des espaces ludiques en milieu scolaire », a annoncé Jean David, inspecteur général de l’Éducation nationale, mercredi 29 septembre 2004, lors du colloque « Jouer, une alternative à la violence ? » organisé à Lille. « Dans certaines écoles, les faits d’incivilité et de violence augmentent. Le projet des espaces ludiques, dans lequel parents et enseignants peuvent s’impliquer, répond en partie à ce besoin. » Expérimentée dans vingt sites en 2002, 135 espaces ludiques existe aujourd’hui dans les écoles élémentaires, dont 86 dans le département du Nord.

Dans chaque « espace ludique en milieu scolaire », les enfants ont à leur disposition près de 80 jeux non didactiques qui restent en permanence dans l’école. Les jeux sont fournis gracieusement et sans contrepartie publicitaire. Chaque enfant choisit ses activités librement, sans aucune obligation de périodicité. « Dans mon école, les disputes ne dégénèrent plus en bagarres. Les conflits s’apaisent plus facilement. », constate Myriam Brid.

Autre avantage, les espaces ludiques permettent à des enfants qui ne jouent jamais chez eux avec leurs parents (« de 50 à 70% selon les écoles », selon Sylvie Linder, de la Fédération française des industries jouet et puériculture) de reconquérir « un droit à l’enfance ».

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.