Quatre semaines après la rentrée scolaire, dix neuf jeunes filles refusent d’enlever le voile, ou la coiffe par laquelle elles l’ont remplacé, en Alsace. Il s’agit de quatorze lycéennes dans le Bas-Rhin, de trois lycéennes et deux collégiennes dans le Haut-Rhin. L’Académie de Strasbourg indique qu’une phase de dialogue d’un mois a eu lieu pour les plus récalcitrantes. Des procédures disciplinaires sont maintenant engagées au nom de la mise en application de la loi sur la laïcité, même si aucun conseil de discipline n’a encore été convoqué. Par ailleurs, la famille de l’une des élèves du lycée Cassin de Strasbourg, a déposé un recours auprès du tribunal administratif pour demander l’annulation du règlement intérieur interdisant le port de tout couvre-chef. Le proviseur à la vie scolaire de l’Académie de Strasbourg tient tout de même à préciser que l’an dernier au moins 450 jeunes filles se présentaient voilées dans cette académie.