Réactions des organisations de l’Education à la présentation du budget 2005

- Les syndicats dénoncent les régressions de budget

Le budget de l’Education, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche est marqué par des « régressions et des concessions » affirme l’UNSA-Éducation. Le syndicat dénonce les suppressions de postes dans le second degré et les créations dans le premier degré qui n’accompagnent pas la hausse ou l’érosion des effectifs. Pour le SE-UNSA, le projet de budget 2005 constitue un « pilonnage en règle du service public d’Education nationale ». Le syndicat juge les créations de postes « dramatiquement faible » et promet de grandes tensions dans les établissements scolaires. La FERC-CGT estime de son côté que « la réforme pour la réussite à l’école attendra ». Le syndicat indique que ce budget est suspendu à la future loi d’orientation qui s’appliquera à la prochaine rentrée. Enfin, la FCPE déplore la régression des moyens alloués du ministère de l’Education nationale. L’augmentation de 2,6 % correspond à l’évolution normale des salaires des personnels. L’organisation des parents d’élèves se dit inquiète de cette spirale dégressive. La majorité des syndicats appelle à la mobilisation et se dit prête à manifester contre ce budget.

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.