classes surchargées

Toujours la même chanson, on sait ce qu'il faudrait faire pour

optimiser l'enseignement que nous avons le plaisir et

l'honneur de dispenser, oui mais cela coûte cher !!!


En langues, et en anglais pour ce qui me concerne, une classe

à 35, ça ne veut pas dire grand chose, au propre comme au

figuré! Pour que chacun des élèves prenne la parole 2 ou 3

fois et pour construire un cours, où chacun ait sa place,

trouve son rythme, trouve le courage de prendre la parole...Il

faudrait...un miracle !


''Les mettre dans une situation authentique de communication'',

telles sont les instructions!Je ne vois d'authentique que leur

désarroi et le mien quand les plus faibles perdent pied.

Nous avons aujourd'hui des dédoublements de classe sur un

certain nombre d'heures et c'est très bien, ce qui l'est moins

c'est que le nombre d'heures d'enseignement par élève a

diminué:on prépare un élève de Terminale L ou ES au bac en 2

heures. Deux minuscules heures qui font que le maître mot est

bachotage, et qu'il ne peut pas en être autrement.Une heure

classe entière (35) + une heure dédoublée.Je fais ce que je

peux, ils font ce qu'ils peuvent.Je n'hésite pas à leur donner

toutes les ficelles, tous les ''trucs'' qui peuvent les faire

avancer plus vite et je compte sur leur bonne volonté à

regarder des films en V.O, à lire la presse anglo-saxonne, à

faire de la recherche internet en anglais. Ceux qui le feront

peuvent espérer parler et comprendre un anglais ''authentique'',

pour les autres, cela me semble plus difficile.

Alors ? Un retour au cours magistral du type ''J'ai-le-savoir-je

le-dispense-vous-notez-et-vous-vous-taisez'' ?


Pourquoi ne pas s'inspirer un peu plus de nos voisins

hollandais ou allemands en nous permettant un peu de voir et

de savoir comment ils font, eux, pour avoir des jeunes qui

parlent un anglais de si bonne qualité ?


Pourquoi ne pas équiper systématiquement les salles de télés-

D.V.D, cable ?


Pourquoi ne pas renoncer une bonne fois aux classes de langues

à plus de 20-25 ?


-Pourquoi ?


Mais pour la même raison, toujours, il faudrait de l'argent !

Finalement, il ne peut y avoir débat, mais nous continuons à

nous débattre !


Toujours la même chanson, on sait ce qu’il faudrait faire pour
optimiser l’enseignement que nous avons le plaisir et
l’honneur de dispenser, oui mais cela coûte cher !!!

En langues, et en anglais pour ce qui me concerne, une classe
à 35, ça ne veut pas dire grand chose, au propre comme au
figuré! Pour que chacun des élèves prenne la parole 2 ou 3
fois et pour construire un cours, où chacun ait sa place,
trouve son rythme, trouve le courage de prendre la parole…Il
faudrait…un miracle !

« Les mettre dans une situation authentique de communication »,
telles sont les instructions ! Je ne vois d’authentique que leur
désarroi et le mien quand les plus faibles perdent pied.
Nous avons aujourd’hui des dédoublements de classe sur un
certain nombre d’heures et c’est très bien, ce qui l’est moins
c’est que le nombre d’heures d’enseignement par élève a
diminué: on prépare un élève de Terminale L ou ES au bac en 2
heures. Deux minuscules heures qui font que le maître mot est
bachotage, et qu’il ne peut pas en être autrement. Une heure
classe entière (35) + une heure dédoublée. Je fais ce que je
peux, ils font ce qu’ils peuvent. Je n’hésite pas à leur donner
toutes les ficelles, tous les « trucs » qui peuvent les faire
avancer plus vite et je compte sur leur bonne volonté à
regarder des films en V.O, à lire la presse anglo-saxonne, à
faire de la recherche internet en anglais. Ceux qui le feront
peuvent espérer parler et comprendre un anglais « authentique »,
pour les autres, cela me semble plus difficile.
Alors ? Un retour au cours magistral du type « J’ai-le-savoir-je
le-dispense-vous-notez-et-vous-vous-taisez » ?

Pourquoi ne pas s’inspirer un peu plus de nos voisins
hollandais ou allemands en nous permettant un peu de voir et
de savoir comment ils font, eux, pour avoir des jeunes qui
parlent un anglais de si bonne qualité ?

Pourquoi ne pas équiper systématiquement les salles de télés-
D.V.D, cable ?

Pourquoi ne pas renoncer une bonne fois aux classes de langues
à plus de 20-25 ?

-Pourquoi ?

Mais pour la même raison, toujours, il faudrait de l’argent !
Finalement, il ne peut y avoir débat, mais nous continuons à
nous débattre !
Précision importante, je travaille dans un lycée où les conditions de travail
sont bonnes, les élèves respectueux, les salles propres,
l’administration compréhensive: je me demande donc ce que les
collègues qui n’ont pas cette chance doivent penser des
effectifs surchargés dans des lycées sensibles. 35 élèves qui
savent se discipliner, ce n’est pas la même chose que 35
élèves « durs » !!!

Finalement, j’aurais de la chance ?

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.