Une délégation de parents d’élèves ainsi que deux enseignants du lycée Jean-Jaurès à Montreuil (Seine-Saint-Denis) ont été reçus par l’inspection académique vendredi 10 septembre 2004, dans la matinée. Les enseignants du lycée n’ont accueilli leurs élèves qu’hier matin, en raison d’un mouvement de contestation contre, notamment, la surcharge des classes. Ils réclament la « création d’une dix-septième seconde », « des moyens supplémentaires nécessaires aux dédoublements dans les classes de première ES (économique et sociale), S (scientifique) et de terminale STT (sciences et technologies du tertiaire) et ES » ainsi que le « dédoublement en SVT (sciences de la vie et de la terre) et en physique afin qu’il y ait autant de postes de travail que d’élèves ».
Par ailleurs, une « opération lycée mort » était organisée, toute la journée de vendredi, par les parents d’élèves.

Source AEF