Créer son entreprise à l’école

Pour promouvoir l’esprit d’entreprise, le ministère de l’Education nationale innove en lançant un concours annuel intitulé « Initiatives Jeunes ». Il distinguera les meilleurs projets de création d’entreprise, virtuelle ou réelle, élaborés au sein des lycées, centres de formation d’apprentis et sections d’apprentissage.

Au B.O. n° 19 du 13 mai 2004 : Concours national “Initiatives Jeunes” des meilleurs projets pédagogiques de création d’entreprises


 


Le concours « Initiatives Jeunes » vient d’être lancé par le ministère de l’Education nationale et par le secrétariat d’Etat aux PME, au commerce, à l’artisanat, aux professions libérales et à la consommation. Son objectif est de récompenser chaque année la créativité et l’esprit d’entreprise des élèves et apprentis.


 


Entreprise réelle ou virtuelle


 


Deux types de projets sont concernés : simuler la création d’une entreprise virtuelle d’une part, ou concevoir ou reprendre une entreprise réelle d’autre part. Le concours s’adresse aux élèves et apprentis des lycées professionnels, des lycées d’enseignement général et technologique (publics et privés sous contrat), des centres de formation d’apprentis et des sections d’apprentissage. Quelle que soit la formule retenue par les élèves ou apprentis, la présence d’une équipe pédagogique pluridisciplinaire à leurs côtés est nécessaire. Des partenaires extérieurs (collectivités, entreprises, etc.) peuvent également être associés.


 


Un concours académique puis national


 


Le concours s’effectue en deux temps. Une première sélection est effectuée au niveau académique. Chaque recteur retient un seul projet parmi tous ceux qui lui ont été présentés. Cette sélection s’opère sur la base de critères d’éligibilité précis (détaillés dans le B.O.), communs à toutes les académies. L’équipe d’élèves ou d’apprentis retenue accède ensuite au concours national. Elle doit alors constituer un dossier de candidature nationale, selon les critères établis dans le Bulletin Officiel, et le transmettre au ministère de l’Education nationale1 accompagné d’une fiche de synthèse2 avant le 20 juillet 2004.


 


5000 euros au vainqueur !


 


À l’examen de ces dossiers, un jury national3 présélectionnera sept équipes. Leurs noms seront publiés en octobre 2004. Ces élèves ou apprentis seront convoqués pendant deux jours, à Paris, en janvier 2005 (huit élèves maximum par équipe, accompagnés par deux enseignants), afin de soutenir oralement leur projet devant le jury national. Après délibération, trois lauréats (un premier prix et deux accessits) seront désignés. Un chèque de 5000 euros sera versé à l’équipe lauréate. De plus, les trois premières équipes rencontreront des chefs d’entreprise récompensés quelques années plus tôt dans le cadre du concours Talents4.


 


Marie-Laure Maisonneuve


 


(1) Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, bureau DESCO A7, Concours Initiatives Jeunes, 142, rue du Bac, 75007 Paris.


(2) Le modèle de cette fiche est proposé en annexe du B.O.


(3) Ce jury est composé de neuf personnalités issues des différents ministères impliqués dans le concours, du monde de l’entreprise et des réseaux d’appui à la création d’entreprise.


(4) Le concours de création d’entreprises Talents, destiné à promouvoir le parcours de nouveaux entrepreneurs, a inspiré l’organisation du concours “Initiatives Jeunes”

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.