Réaction du SNES à la stratégie de réforme du ministère

Le syndicat dénonce l’absence de dialogue social

Le SNES-FSU dénonce l’absence de dialogue social concernant la stratégie de réforme du ministère de l’éducation nationale. Le SNES-FSU dénonce l’absence de dialogue social concernant la stratégie de réforme du ministère de l’éducation nationale. Cette réforme a été examinée vendredi 2 juillet 2004 (Plus d’infos) par le Comité technique paritaire ministériel. Le SNES-FSU dénonce l’absence de dialogue social concernant la stratégie de réforme du ministère de l’éducation nationale. Cette réforme a été examinée vendredi 2 juillet 2004 par le Comité technique paritaire ministériel. Le syndicat estime que la « seule stratégie » présentée par ce document consiste à « faire des économies » et que les projets sont « de véritables provocations ». Ils montrent que « ce sont désormais uniquement des impératifs financiers qui pilotent les choix éducatifs » selon le SNES-FSU qui craint pour la future loi d’orientation. Le syndicat « exige de réelles négociations » sur ce document et que le ministère « renonce aux aspects les plus dangereux » qu’il contient. Le SNES craint que les économies prévues aboutissent à « un appauvrissement de l’offre de formation en faisant disparaître certains enseignements au prétexte qu’ils sont suivis par un faible nombre d’élèves ». Sur le point du remplacement des professeurs absents, les nouvelles mesures pourraient « aggraver les conditions de travail des enseignants affectés à cette mission » selon le syndicat, qui dénonce le fait que les remplaçants seraient appelés à enseigner « dans des disciplines pour lesquelles ils n’ont ni formation ni qualification ». Enfin, sur l’élargissement du contrôle continu aux épreuves du baccalauréat, le SNES-FSU estime que cela « ne peut que conduire à affaiblir ce diplôme, fragiliser son équité et remettre en cause, à terme, sa fonction d’accès à l’enseignement supérieur ».

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.