François Jarraud : les TICE pour lutter contre les conservatismes

Professeur d’histoire-géographie et rédacteur en chef du site associatif « Le Café Pédagogique », François Jarraud est un spécialiste des Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement (TICE). Entretien…

Verbatim…


 


Budget serré pour le Café Pédagogique.



 » (…) La subvention que nous versait le ministère de l’Éducation nationale vient d’être supprimée. C’était une toute petite subvention, inférieure à 20.000 euros, mais elle représentait un quart de nos recettes. Forcément, une chaise avec trois pieds a du mal à tenir… Il faut reconnaître que cela remet en question notre développement. Ceci dit, on ne va pas disparaître !
C’est sans doute le prix de notre indépendance. « Le Café Pédagogique » repose sur la mutualisation, les valeurs associatives, le partage, la gratuité… Le ministère, lui, nous poussait vers l’adoption d’une forme commerciale, ce qui est tout à fait honorable, mais cela ne correspond pas du tout à l’aventure du Café et ne ressemble pas non plus à son équipe, un collectif d’une trentaine d’enseignants et de chercheurs en sciences de l’éducation (tous bénévoles, NDLR), répartis un peu partout dans le monde, et partageant une éthique très forte, à savoir le soutien au changement et à l’innovation pédagogique. (…) »


 


 


TICE : le retard français.



 » (…) A-t-on besoin de soutenir les Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement (TICE) en France ? Oui et non. Non, si l’on regarde la question d’un point de vue matériel. Les établissements sont aujourd’hui plutôt bien dotés. Mais concernant les pratiques pédagogiques, il est absolument nécessaire de continuer à soutenir les TICE. L’enquête internationale PISA (évaluant le niveau des élèves dans tous les pays de l’OCDE, NDLR) montre que 60% des collégiens et des jeunes lycéens français n’utilisent jamais l’informatique à l’école. C’est le chiffre le plus bas de toute l’Europe continentale. C’est plus bas que la Bulgarie. C’est un fiasco retentissant ! (…) »


 


 


Lutter contre les conservatismes.



  » (…) Un ordinateur portable pour un euro par mois (opération lancée récemment par le ministre de l’Éducation nationale, NDLR), c’est croire que l’on va régler la fracture numérique par un coup de marketing. C’est assez dérisoire comme proposition. Dans les écoles, la question qui se pose ne concerne pas le matériel ou l’accès au matériel mais concerne les pratiques et les usages. On est dans l’effet d’annonce, et pas du tout dans une politique cohérente d’accompagnement.
Il y a un pays qui s’est posé la question « Comment amener une population peu informatisée à s’informatiser d’avantage ? ». Ce pays, c’est le Québec. Les Québécois ont simplement décidé de subventionner l’équipement des ménages, et non pas de proposer un crédit sur trois ans pour au bout du compte payer assez chère une machine complètement dépassée ! 
(…) La priorité serait plutôt de se poser la question des usages ! Quand on utilise Internet ou l’outil informatique en classe, on se cogne à une organisation scolaire qui n’est pas faite pour. Par exemple, le découpage des cours en tranches uniformes d’une heure, cela n’a ni queue, ni tête. Cela perdure parce que cela correspond à un vieux modèle. Il faut faire évoluer les représentations des enseignants et essayer de casser ce conservatisme pédagogique qui est aujourd’hui validé par le ministre. (…) »

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.