Etat des lieux critique pour les personnels non-enseignants

-L'UNSA-Education et ses syndicats* tirent la sonnette d’alarme dans les Landes

La section départementale de l’UNSA-Éducation des Landes a été reçue le 30 juin 2004, par le préfet et par l’inspectrice d’académie pour présenter un état des lieux revendicatif de la situation des personnels non-enseignants du département à la veille des vacances. « Trop souvent, pour les médias, pour les parents, la rentrée se limite aux enseignants », souligne Alain Lestruhaut, le secrétaire départemental du syndicat. « Pour ces catégories, nous n’enregistrons aucune création de poste depuis trois ans alors que le nombre d’élèves augmente », précise-t-il.
« Actuellement, on fait de l’intervention, du prioritaire, mais il n’y a pas de place pour la prévention ».

Pour preuve, l’effectif de médecins scolaires dans les Landes – inchangé depuis 2002/2003 – s’élève à cinq médecins vacataires et deux médecins contractuels à mi-temps pour 56 423 élèves scolarisés, indique le SNMSU.
Pour le service infirmier, le taux d’encadrement est d’un infirmier(e) pour 1 600 élèves: un(e) infirmier(e) pour 916 élèves en lycée et un(e) infirmier(e) pour 2 330 élèves pour les collèges.
Enfin, selon l’UNSA-Éducation, le département des Landes compte 700 personnels TOS et 350 contrats emploi-solidarité, affectés en majorité aux tâches d’accueil, d’entretien et de services. Une dotation insuffisante pour couvrir les besoins liés à l’ouverture de prochains collèges, estime le syndicat.
« La situation des personnels médico-sociaux ou ATOS, déjà préoccupante, devient intenable », conclut Alain Lestruhaut.

Source AEF


*Les syndicats concernés : le SNMSU (Syndicat national des médecins scolaires et universitaires), le SNIES (Syndicat national des infirmiers et éducateurs de santé), le SNASEN (Syndicat des assistantes sociales de l’Éducation nationale), le SNAEN (Syndicat national des agents de l’Éducation nationale)

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.