Prévenir et maîtriser la violence à l’Ecole

- Un nouveau rapport sur la violence scolaire remis au ministre de l’Education

Un nouveau rapport sur la violence scolaire a été remis au ministre de l’Education mardi 15 juin. Intitulé « La rue dans l’Ecole ? », il a été élaboré par le sénateur-maire de Neuilly-Plaisance (Seine-Saint-Denis). Ce rapport préconise des mesures, à court et moyen terme, concernant les élèves, les enseignants et les partenariats extérieurs. Apprendre en douceur aux élèves la loi, les règles et les valeurs républicaines mais sanctionner immédiatement les actes de violence et « éloigner » les jeunes les plus difficiles, telles sont quelques pistes envisagées. Le rapporteur propose aussi de créer un ministère délégué chargé de la lutte contre la violence scolaire. Concernant les enseignants, le rapport préconise un apprentissage plus poussé de la gestion psychologique des conflits mais aussi le recrutement groupé des jeunes titulaires avec intéressement en matière de salaires et de logement aux postes les plus difficiles. Il traite également d’architecture, soulignant que l’établissement doit être « un lieu accueillant » et met l’accent sur le personnel médico-social, « le plus à même d’exercer un rôle de détection et de prévention auprès des jeunes fragilisés ».

Pour les élèves, Christian Demuynck propose qu’en cas de problèmes, les sanctions soient « immédiates et proportionnées ». Pour les jeunes les plus difficiles, il préconise des mesures d’éloignement. Enfin, il met l’accent sur la relation avec les parents, appelant au suivi des familles les plus en difficulté et envisageant des sanctions dans le versement des allocations familiales pour ceux qui n’assument pas leur rôle. Le sénateur, qui tout du long de son rapport met l’accent sur le respect des règles et des autres, la restauration de l’autorité, du goût du travail, du sens des repères et de la promotion des valeurs, lance, par ailleurs, l’idée d’un « service civique » à l’issue de la scolarité, manière de « rendre à la société ce qu’elle a donné en matière d’éducation ».

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.