Enseignants : la nouvelle génération

- La revue de la FSU s’intéresse aux nouveaux enseignants

« Nouveaux regards », la revue de l’institut de recherche de la FSU, consacre un dossier aux enseignants nouvellement entré dans la profession dans son numéro du printemps 2004. On y découvre que le rapport au métier a changé. Le trait le plus marquant en est le désir souvent affirmé de ne pas l’exercer toute sa vie. « Un nombre significatif de jeunes enseignants ne s’imaginent plus faire ce métier dans dix ans », indique Patrick Rayou, de l’IUFM de Créteil. Les motivations restent pourtant les mêmes: « l’amour de la discipline dans le secondaire et le plaisir d’enseigner à des enfants dans le primaire », mais de nombreuses contraintes sont apparues. Durant la période de formation, « les jeunes qui entrent dans le métier, stagiaires ou néo-titulaires, ont un peu l’impression d’un marché de dupes : ils sont titulaires, ils travaillent (…) et on leur impose des contraintes qu’ils jugent infantilisantes », note encore Patrick Rayou. L’IUFM est le premier responsable désigné, et peut même avoir pour effet « de tuer le désir de devenir enseignant ».

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.