Devoirs de mémoire

Créé en 1961, le concours national de la résistance et de la déportation, vise à faire prendre conscience de l’atrocité des crimes nazis et à se souvenir de ceux qui se sont sacrifiés pour la liberté. Cette année, le thème de travail est « 1945 : libération des camps et découverte de l’univers concentrationnaire ; crime contre l’humanité et génocide ».

Au B.O. n°18 du 6 mai 2004 : Concours national de la Résistance et de la déportation – année 2004-2005


 


Profanation de tombes juives en Alsace ou d’un monument aux soldats juifs morts à Verdun, montée de l’antisémitisme et des thèses négationnistes… si le choix du thème du Concours national de la Résistance et de la déportation a été déterminé par le soixantième anniversaire de la libération des camps de concentration, et non par l’actualité, il s’inscrit cependant dans un contexte qui rend la réflexion plus nécessaire que jamais1. A tel point que les membres du Conseil national de la résistance (CNR) ont lancé un appel2, en mars dernier, pour que ne soient jamais oubliées — notamment à l’école — les valeurs défendues par les résistants il y a 60 ans.


 


Travaux collectifs…


 


La libération des camps de concentration, en 1945, sera donc le thème sur lequel les élèves des lycées d’enseignement général, technique, agricole et professionnel, ainsi que de toutes les classes de troisième seront amenés à travailler.


 


Deux types d’épreuves sont proposés. Le premier consiste à réaliser des travaux collectifs qui pourront mettre en œuvre différents supports : dossier écrit, cassette audio, vidéo VHS, cédérom, ou encore site Internet. Dans tous les cas, la recherche de témoignages auprès d’anciens résistants ou déportés ainsi que dans les archives départementales, sont à privilégier. L’un des objectifs du concours est en effet d’établir un lien tangible entre les générations.


 


…ou épreuves individuelles


 


Second type d’épreuves : les élèves pourront réaliser des devoirs individuels en classe (composition, étude de documents donnant lieu à des questions et à la rédaction d’un texte argumenté…), sous surveillance et sans apport de documents personnels. Les épreuves dureront 2h30 pour les élèves de 3ème, 3h30 pour les classes de lycées. Gardés secrets jusqu’au jour du concours, les sujets, en rapport étroit avec le thème général, auront été conçus par des jurys départementaux.


 


Le calendrier


 


Les épreuves individuelles se dérouleront le 25 mars 2005. Les copies, ainsi que les travaux collectifs, seront adressés aux inspecteurs d’académie par les établissements scolaires, le 30 mars 2005 au plus tard. Les jurys départementaux sélectionneront ensuite, avant le 24 mai 2005, une production par catégorie, qu’ils enverront au ministère de l’Education nationale. Un jury national examinera les travaux ainsi retenus pendant l’été et établira le palmarès au cours du premier trimestre de l’année scolaire 2005-2006. Les lauréats seront récompensés lors d’une cérémonie officielle dont les modalités d’organisation seront précisées ultérieurement.


 


Patrick Lallemant


 


(1) Lire sur ce point le discours de François Fillon, ministre de l’Education nationale, lors de la cérémonie au cimetière juif d’Herrlisheim après la profanation des tombes : cliquez-ici


(2) A lire notamment sur le site du Snes

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.