« Une grande chaîne hertzienne » prépare un « documentaire » sur le certificat d’études dans les années 50, et souhaite reconstituer une classe de l’époque, dont les élèves, en internat, passeront les épreuves du « certif ». Elle recherche des enseignants susceptibles, durant « tout le mois de juillet », « de s’immerger dans cette atmosphère d’antan » et « de dispenser à ces élèves » des enseignements en français, mathématiques, histoire géographie, éducation civique, éducation physique, sciences naturelles, travaux manuels. Ils seront rémunérés plus de 3 000 euros. La chaîne recherche également « un chef d’établissement, un surveillant général, une surveillante générale ».


 


Elle se défend de vouloir faire de la « télé-réalité » dans la mesure où les équipes techniques seront visibles, et où les enfants « ne seront pas enfermés » et « pourront sortir lors des promenades du jeudi par exemple ».