La démarche

C’est le chef d’établissement qui désigne, pour un an, le professeur principal de chaque classe, le plus souvent sur la base du volontariat. En général, l’enseignant est choisi pour sa personnalité, son sens du dialogue et son expérience. Il doit en effet faire preuve d’un certain charisme pour être respecté de ses collègues comme de ses élèves. La discipline qu’il enseigne n’intervient que secondairement dans la désignation.

La mission essentielle du professeur principal consiste à coordonner le travail des autres enseignants. C’est donc lui qui fait circuler les informations ou décide de réunir les membres de l’équipe pédagogique. En cas de difficultés, il est souvent le premier interlocuteur des élèves, des parents ou de ses collègues. Il joue également un rôle fondamental dans la préparation et l’organisation des conseils de classe. Dans des établissements de grande taille, il arrive même que le professeur principal préside ces conseils. Dans tous les cas, il est amené à formuler des propositions concernant l’orientation des élèves. Toutes ces tâches expliquent pourquoi un enseignant ne peut être professeur principal que d’une classe à la fois.

Le témoignage

Professeur d’anglais au collège Les Eucalyptus d’Ollioules, dans le Var, Marie-Christine Dubroca exerce depuis une dizaine d’années les fonctions de professeur principal d’une classe de 4ème. « L’essentiel de mon rôle dans cette fonction est d’être au plus près de la classe, à l’écoute, pour sentir comment se déroule l’année. Je suis à la fois censeur et confidente, je dois réduire les sources de tension… » C’est ainsi que cette année, Marie-Christine Dubroca a dû insister sur la discipline. « Certains élèves avaient un comportement indélicat vis-à-vis de professeurs. J’ai donc mis en place dans la classe ce que j’appelle une « heure de vie », qui permet de dresser un bilan hebdomadaire du comportement collectif. De la sorte, la classe mène son projet d’autodiscipline et cela fonctionne très bien. »

Mais le prof principal se heurte également à d’autres tâches, plus administratives : « Je mène également les conseils de classe et je rédige la synthèse pour chaque élève. Les connaissant bien, j’exerce une influence prépondérante sur leur orientation en fin d’année. Je dois également prendre le temps de recevoir les parents quand il y a des problèmes. » De plus, en 4ème, les élèves effectuent un stage en entreprise à l’issue duquel ils doivent remettre un rapport. « Cela représente un gros travail de suivi et d’encadrement, indique Marie-Christine Dubroca. C’est moi qui explique aux élèves comment rédiger leurs comptes-rendus. Puis je les récupère et les répartis entre mes collègues. Car, même en tant que prof principale, je ne corrige quand même pas trente rapports toute seule ! »

Quelles que soient les contraintes de cette fonction, Marie-Christine Dubroca en apprécie avant tout la dimension humaine : « L’aspect psychologique de la relation avec les élèves restera toujours ce qui importe le plus à mes yeux ».