Éducation nationale: premières annonces de François Fillon

Lors de sa première conférence de presse, le ministre a annoncé un renforcement des moyens de surveillance dans le budget 2005 et un maintien du taux d'encadrement dans les années à venir.

Le ministre de l’Education nationale François Fillon a indiqué le 3 juin « travailler au renforcement des moyens de surveillance dans le budget 2005 ». Toutefois, il considère qu’il « ne faut pas se satisfaire uniquement d’une revendication en nombre de personnels encadrants, même si elle est justifiée. » Évoquant le plan pluriannuel de recrutement des enseignants à venir, il explique qu’il faut déterminer les besoins en tenant compte de la démographie, des départs en retraite et des priorités politiques en matière d’éducation. Il compte « maintenir le taux d’encadrement actuel dont les études ont démontré qu’il est globalement satisfaisant ». Un effort particulier portera sur les zones rurales, les ZEP et les « publics les plus en difficulté ». Il ajoute: « La loi d’orientation sera donc fondamentale pour bâtir un plan pluriannuel. (…) Les seuls départs en retraite sont un mauvais critère. »


 


Interrogé sur le redoublement, il « se préoccupe des questions d’autorité dans les établissements et en particulier de l’autorité des enseignants. Ils ressentent comme injuste le fait que leur soit retirée toute espèce de pouvoir en matière de redoublement. (…) Le débat est ouvert. Je souhaite que l’on tienne plus compte de l’avis des enseignants sur ce sujet. »

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.