François Fillon favorable à une programmation pluriannuelle des effectifs d’enseignants

''Le système éducatif doit être adapté à chacun, aux besoins économiques et aux aspirations de l'opinion. C'est un peu la quadrature du cercle'', estime le ministre de l'Éducation nationale.

« Le budget de l’Éducation nationale représente un quart du budget de la Nation et, en 2004, il a plus augmenté que tous les autres budgets du pays. De plus, si l’on y ajoute les dépenses des collectivités territoriales, ce sont quelque 100 milliards d’euros qui sont consacrés à l’éducation chaque année » a rappelé le ministre de l’Éducation nationale François Fillon le 6 mai sur France Inter. « Bien entendu, il n’y a pas assez de moyens, mais on ne peut pas dire aux Français que l’enseignement est sacrifié! Pour pouvoir toujours améliorer le service rendu aux élèves, il serait formidable de maintenir le nombre des enseignants alors que les effectifs d’élèves baissent, mais il faut que les syndicats comprennent qu’aujourd’hui c’est impossible. Il ne servirait à rien de former nos enfants si la seule chose qu’on a à leur transmettre, ce sont des dettes. Il faut respecter l’équilibre budgétaire. »


 


Parce que « gérer les postes à l’année n’est pas satisfaisant », François Fillon souhaite mettre en place une programmation pluriannuelle des effectifs d’enseignants, « sur quatre ou cinq ans », mais celle-ci « doit reposer sur une base réaliste. La démographie est une réalité, il y a des baisses d’effectifs qui doivent être prises en compte. Pour mettre en place une telle gestion prévisionnelle, il faut que tout le monde soit sincère. » Le ministre rappelle au passage que son prédécesseur, Luc Ferry, a « commencé une adaptation du nombre de postes aux nombres d’élèves dans les classes ». Selon lui, « le slogan des 80% d’une classe d’âge au baccalauréat a, comme tous les slogans, eu beaucoup d’effets négatifs. [Il se] demande même comment on a pu l’imaginer: c’est l’ensemble de jeunes à qui il faut donner une formation. »

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.