C’est à l’INRP, rue d’Ulm à Paris, que se déroule pour la première fois cette année un séminaire d’histoire de l’enseignement technique. Jusque-là oubliée, cette discipline a désormais toute sa place à côté des champs d’investigation traditionnels de la recherche en sciences de l’éducation. Elle se situe d’ailleurs à la jonction de bien des domaines : « l’enseignement agricole, la formation professionnelle des apprentis, la formation des adultes ou les écoles techniques de niveau intermédiaire (écoles nationales professionnelles, écoles pratiques de commerce et d’industrie », découvre-t-on sur le site de l’INRP (voir le programme complet du séminaire). Ce premier séminaire vise donc à consolider l’image de cette discipline, en essayant, au travers des divers thèmes traités, d’en balayer toute la richesse.

Un immense champ d’étude

Pour ouvrir ce séminaire au mois de novembre dernier, une conférence sur la recherche sur l’enseignement technique au Service d’histoire de l’éducation de l’INRP (Unité CNRS 1397) a été proposée, suivie d’une autre intitulée « 50 années d’initiatives patronales en matière de formation technique et professionnelle dans le nord Franche-Comté (1920-1970) ». Parmi d’autres sujets, on trouve aussi en janvier « L’enseignement du travail manuel à l’école primaire (1882-1911) : quelles finalités ? », ou encore en avril « La création de l’Ecole centrale des arts et manufactures et l’invention de la science industrielle ». Quant aux contributions futures, elles seront en partie consacrées à l’enseignement agricole en mai. On le voit, le champ d’étude est immense.

Ressources officielles

L’INRP n’est pas le seul à s’y intéresser. L’académie de Reims offre un dossier très complet sur l’histoire de l’enseignement technique en France, depuis les origines à nos jours, avec la création des premières écoles techniques au 19e siècle, l’âge d’or de l’enseignement technique sous la 4e République ou encore un bilan sur la spécificité du modèle français actuel. Le site de l’Ecole Normale Supérieure, dans la partie Sciences Sociales, présente également un dossier sur le sujet, des origines aux années 60 :
On peut remonter à une histoire encore plus lointaine sur le Portail Orientation, Formation, Insertion en ligne, qui démarre au Moyen Age. Enfin, le CEREQ (Centre d’étude et de recherche sur les qualifications) permet d’accéder à une base de données, Reflet, qui retrace l’histoire des différents diplômes techniques depuis 1943.
Par le biais de son histoire, l’enseignement technique est aujourd’hui remis à l’honneur. Il le mérite.


                                                                        Sandra Ktourza