Antisémitisme à l’école: la Commission consultative des droits de l’homme s’alarme

Les phénomènes à caractère raciste et antisémite seraient en recrudescence depuis 2000, et la communauté juive serait particulièrement concernée.

Le nombre d’exactions racistes et antisémites dans le milieu scolaire, « où les violences enregistrent également les fluctuations liées aux événements internationaux, ont évolué approximativement dans la même proportion que dans l’ensemble de la société », constate la Commission nationale consultative des droits de l’homme. Plus que celui des violences, « le chiffre des ‘menaces’ témoigne plus particulièrement de la persistance des tensions, notamment au travers du langage de certains adolescents ou enfants chez lesquels l’insulte paraît se ‘banaliser’ (…). Cette ‘banalisation’ des actes d’incivilité, souvent provocateurs, et les comportements agressifs de certains enfants, notamment dans les quartiers dits sensibles, accentuent l’incompréhension et le rejet. Les débats sur le port du voile islamique dans l’enceinte scolaire et les exclusions qui, parfois, en résultent sont également à prendre en compte. » Le CNCDH relève 4 menaces en milieu scolaire pour 165 menaces constatées en général en 1998, 62 pour 999 en 2002 puis 94 pour 593 en 2003. 73 menaces antisémites ont été recensées en milieu scolaire, soit 23 graffitis et dégradations légères, 14 diffusions de tracts et 36 « menaces diverses », écrites ou verbales.


 


La commission observe que « sur le terrain, les témoignages d’élèves et d’enseignants dénonçant l’antisémitisme qui gagne les salles de classe continuent d’affluer ». Elle évoque des manifestations de l’antisémitisme: « Des élèves juifs sont agressés verbalement et physiquement. Banalement, le mot juif est utilisé pour désigner tout ce qui est mal, négatif. Des enseignants juifs sont désignés à la vindicte de certains élèves. Des manuels scolaires portent la polémique. Le conflit israélo-palestinien flotte de façon obsédante et partiale sur les salles de classe et certains professeurs se laissent porter par leur militantisme politique et déborder par l’idéologie. »

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.