Sociologue proche d’Alain Touraine, François Dubet est professeur à l’Université de Bordeaux, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et membre senior de l’Institut universitaire de France. Ses recherches portent sur le travail, les inégalités sociales, les problèmes urbains, la marginalité juvénile et bien sûr l’école, à laquelle il a consacré de nombreux ouvrages (parmi les plus récents : « Pourquoi changer l’école ? « , « Ecole, familles, le malentendu », « L’hypocrisie scolaire. Pour un collège enfin démocratique », etc.). Ses travaux de « sociologue de l’expérience scolaire » lui ont notamment valu de participer, en 1999, à la rédaction du rapport sur « Le collège de l’an 2000 », remis à Ségolène Royal, alors ministre déléguée à l’enseignement scolaire.


 


En compagnie des autres membres de la commission Thélot sur l’avenir de l’école, il devrait plancher dans les semaines qui viennent, sur les perspectives d’évolution du système éducatif pour les quinze prochaines années. Nul ne doute de la pertinence de son analyse pour corriger les imperfections de ce système, décrit dans l’un de ses derniers livres comme une « usine à reproduire les inégalités sociales ».