À partir de septembre prochain, 16 500 professeurs en collège et lycée partiront en retraite et il y aura 100 000 élèves de moins, ce qui correspond à 4 000 postes de professeurs. « Je mets donc 12 500 postes au concours » a expliqué Luc Ferry, ministre de l’Éducation nationale, le 14 mars 2004 sur Europe 1. « Il y a pratiquement 3 000 professeurs qui restent chez eux à ne rien faire et, dans certaines disciplines, il faudrait supprimer le CAPES et l’agrégation pendant 3 ans. On ne le fera pas parce que cela désespérerait les étudiants. » Pour les enseignants en surnombre, « il faut trouver une alternative au professorat », estime le ministre.