Le nombre de postes proposés aux concours externes de recrutement d’enseignants du second degré baisserait de près d’un tiers. En ce qui concerne les concours internes pour le second degré, la baisse serait de 5,9% pour les CAPES, de 25,58% pour les CAPEPS, de 40,35% pour les CAPET et de 36,89% pour les CAPLP. 43,59% de postes en moins seraient proposés au concours interne de recrutement des CPE (conseillers principaux d’éducation) et la baisse serait de 50% pour les CO-PSY (conseillers d’orientation psychologues). Seul le concours interne de l’agrégation conserverait le même nombre de postes.


 


Les syndicats FAEN, FERC-CGT, FSU, SGEN-CFDT et UNSA-Éducation appellent les personnels à une journée nationale d’action le 12 mars 2004, pour les recrutements, l’emploi et contre la précarité. Ces organisations dénoncent « la situation faite aux services publics d’éducation et de recherche à la suite des décisions budgétaires prises par le gouvernement ». Selon elles, « c’est l’avenir des jeunes qui est menacé aussi bien par les suppressions de moyens que par les choix brutaux en matière de recrutement. Ces choix ont également pour conséquence l’accroissement de la précarité. »


 


Le détail des postes offerts à la session 2004 des concours est disponible à l’adresse http://www.education.gouv.fr/siac/