L’observatoire national de la sécurité des établissements scolaires et d’enseignement supérieur fait 27 propositions dans son rapport 2003. En voici quelques unes:


 


PREMIERS GESTES. Il faut « généraliser l’enseignement obligatoire de la formation aux gestes de premiers secours dans les IUFM » et « assurer une formation de formateurs au niveau national en partenariat avec les sapeurs-pompiers et la sécurité civile ».


 


FORMATION. Il faut « mettre en place dans le cadre de la formation initiale et continue des enseignants et des chefs d’établissement des modules de formation à la prévention des risques et de sécurité – responsabilité ».


 


TRAVAUX PRATIQUES. « Veiller particulièrement, sous la responsabilité du chef d’établissement, à l’affichage réglementaire de toutes les consignes dans les salles de travaux pratiques (incendie, accident, utilisation des matériels…). » Autre suggestion: « renforcer l’information des élèves et la formation des personnels à la prévention des risques liés à ces activités ».


 


A L’ABRI. Le rapport suggère de « développer la formation et la préparation des exercices d’évacuation et de mise à l’abri avec la participation des sapeurs-pompiers ».


 


CONTRÔLES. Il convient de « rendre obligatoires les contrôles périodiques de solidité des buts [des divers équipements sportifs] avec une révision de la nature des tests pour ne pas fragiliser les structures. »


 


DANGEREUX. Il est nécessaire de « mettre en oeuvre les principes généraux de prévention (…) concernant l’évaluation des risques et la substitution des produits dangereux avant toute activité expérimentale conduite par les enseignants. »