Au B.O. n° 42 du 13 novembre 2003 : le 2ème prix de l’éducation Cannes 2004 http://www.education.gouv.fr/bo/2003/42/MENE0302484C.htm

En s’impliquant dans le Festival de Cannes, le ministère de l’Education nationale entend montrer la place particulière qu’il accorde, dans ses programmes, au cinéma et à l’éducation à l’image. Le prix de l’Education nationale distingue donc chaque année un long métrage primé pour son intérêt cinématographique et pédagogique, ainsi que pour ses qualités artistiques et intellectuelles. L’an dernier, c’est « Elephant », de Gus Van Sant, Palme d’or et prix de la mise en scène, qui a été récompensé. L’opération est reconduite du 11 au 23 mai prochain, pour le festival 2004. Comme les années précédentes, le film récompensé deviendra le sujet d’un cédérom pédagogique destiné à être utilisé en classe, et réalisé par le Centre régional de documentation pédagogique (CRDP) de Nice, sous la direction de l’Inspection générale de l’Education nationale (Igen) et de la Direction de l’enseignement scolaire (Desco).


 


Des enseignants dans le jury


 


Alternativement présidé par un professionnel du cinéma et par un membre de l’Education nationale, le jury est constitué de neuf membres, dont six enseignants des premier et second degrés, ou personnels d’encadrement et de direction, ayant une expérience de la pédagogie du cinéma. La mise en place du jury national de « Cannes 2004″ a fait l’objet d’un appel à candidatures national, clos le 28 novembre dernier. Ses membres auront à visionner une quarantaine de films parmi la sélection officielle et celle d' »Un certain regard ».


 


Un trophée réalisé par des élèves


 


Mais l’initiative la plus originale est sans doute celle qui, comme l’année dernière, invite les classes et les ateliers artistiques des lycées à répondre à un appel d’offres lancé pour réaliser le trophée remis au réalisateur du film primé (ainsi qu’à ceux du film primé par le « jury jeunes »). Ces projets pourront faire l’objet d’une coopération entre plusieurs classes d’un même établissement ou de plusieurs. Les élèves, placés sous la direction d’un enseignant coordonnant une équipe éducative, pourront également faire appel à un intervenant extérieur. Il sera alors mentionné, mais l’objet réalisé ne sera pas considéré comme son œuvre.


 


Illustrant les thématiques du prix (cinéma, jeunesse, formation, culture), ce trophée devra pouvoir être réalisé par moulage ou montage dans des matériaux courants et tenir dans une boîte de 30 centimètres de côté maximum.


 


Préinscription avant le 15 décembre.


 


La préinscription doit s’effectuer en ligne avant le 15 décembre. Les projets, accompagnés de l’avis de préinscription et du numéro de dossier, devront parvenir au ministère, à la Desco A9, 110, rue de Grenelle, 75 357 Paris 07 SP, avant le 6 janvier 2004. Ils seront accompagnés d’une étude budgétaire déterminant le coût de leur production.


 


Un jury composé de représentants de l’Igen, de la Desco, de la DJEPVA (direction de la jeunesse et de la vie associative), de la délégation à la communication et de l’académie de Nice examinera les projets courant février.