Le portail internet NTIC.org vient d’opérer une « révision complète de toutes les fiches en cours » de son ISEF (Index des sites éducatifs francophones, http://isef.ntic.org), qui répertorie plus de 1000 sites pédagogiques francophones. Il s’agit d’une initiative de la Vitrine APO (Applications pédagogiques de l’ordinateur), structure qui regroupe une centaine d’établissements canadiens d’enseignement (commissions scolaires, collèges et universités). La Vitrine APO, créée en 1992, a reçu un mandat du ministère de l’Éducation du Québec pour « effectuer une veille technologique sur les applications des TIC et en diffuser les résultats, contribuer à la formation des enseignants à l’utilisation pédagogique des TIC, offrir des programmes d’achats regroupés de licences de logiciels ».


 


En plus de l’ISEF, le portail NTIC dispose d’un « laboratoire virtuel » (http://labo.ntic.org) avec des « applications interactives en ligne » de type applets Java pour expérimenter des lois scientifiques et effectuer des démonstrations par simulation virtuelle en physique, astronomie, électricité, mathématiques, probabilité et trigonométrie. L’ « ABC du multimédia » (http://abc.ntic.org) fournit une centaine de fiches techniques (sur la communication interactive, la compression et les formats de fichiers, l’enregistrement et la diffusion de média, la numérisation…) pour faciliter la production de matériel didactique.


 


La « bibliothèque virtuelle » (http://biblio.ntic.org/biblio) donne accès à plus de 500 périodiques francophones en ligne. Enfin, le portail québécois propose une cellule « veille » (http://veille.ntic.org) qui permet d’accéder à des requêtes effectuées sur le moteur de recherche Altavista sur « une quarantaine de disciplines » (Affaires et gestion, affaires publiques, arts, communication et documentation, informatique et internet, santé et services sociaux, sciences humaines…).