Une pièce écrite pour vos élèves

Une pièce contemporaine, jouée en ce moment, peut-être bientôt au programme du bac ? Mais oui, cela existe ! Si la pièce d’Edward Bond, Onze Débardeurs, a été retenue par le ministère de l’Education nationale, c’est qu’elle a été écrite pour les classes. Et recèle des richesses pédagogiques…

Itinérante. La pièce « Onze Débardeurs » d’Edward Bond, mise en scène par Jean-Pierre Vincent, a été jouée depuis septembre au théâtre de la Colline, à la Maison du Geste et de l’Image à l’Espace culturel du Parc à Drancy, aux Amandiers de Nanterre… A chaque fois, la représentation devant les classes fut suivie d’un débat avec le metteur en scène. Car le propre de cette pièce est qu’elle a été écrite pour les élèves. La moitié de la pièce est d’ailleurs la confrontation d’un élève mutique avec son proviseur. Le ministère de l’Education nationale envisage d’ailleurs de l’inscrire au programme des classes littéraires à option théâtre pour la rentrée 2005.

Sans voir la pièce

Pour ceux qui n’ont pas eu la possibilité de voir la pièce avec leur classe, ou d’organiser avec un artiste un atelier ou une classe à PAC s’y rapportant(1), il est toutefois possible d’effectuer un travail. Un document pédagogique a en effet été élaboré par l’assistante du metteur en scène Jean-Pierre Vincent(2), qui fourmille de pistes pédagogiques à explorer.

Une multitudes de pistes

Le sens tout d’abord de ce qu’a voulu exprimer l’auteur. Puis un travail sur le texte à proprement parler qui peut donner lieu à des pratiques d’écriture, sur l’utilisation du fait divers par exemple à l’origine d’une pièce de théâtre ou l’utilisation des titres des tableaux. Enfin, un travail sur la mise en scène, avec des prolongements en activités d’improvisation, d’exercices sur la voix et d’interprétation.
De façon plus large, de nombreux développements thématiques sont suggérés, sur la violence à l’école entre autres ou l’organisation du système éducatif.
Il est exceptionnel qu’un grand auteur de théâtre contemporain écrive pour un public scolaire -et spécifiquement pour lui. Cela explique le succès rencontré par la pièce auprès des jeunes, et le flot d’interrogations et de débats dont elle est source. Bénéfique.


 


 


(1)en collaboration avec la Maison du Geste et de l’Image à Paris, qui a accueilli Jean-Pierre Vincent en résidence d’artiste cette année
(2)disponible à la Maison du geste et de l’image
42 rue Saint-Denis
75001 Paris
Tél : 01 42 36 33 52

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.