Réponse à l’IUFM ou ‘la haine du savoir’

Je suis en première année IUFM concernant la formation des professeurs des écoles à l'IUFM de Nancy-Maxéville antenne d'Epinal. Les formateurs ont choisi de faire de cette première année une année de préprofessionnalisation du fait du grand nombre depuis quelques années des personnes envoyées sur le terrain juste après le concours, les fameuses listes complémentaires. Concrètement, les PE1 ont un enseignement de tronc commun visant à avoir une connaissance pédagogique de toutes les matières enseignées à l'école primaire. La préparation du concours ne commencera réellement qu'en janvier pour les oraux. concernant les épreuves d'admissibilité sont préparées au fil des séances avec nos professeurs de français et de mathématiques.

Bien évidemment, chaque professeur a sa méthode et elle peut plaire comme elle ne peut pas plaire aux étudiants. Pour ma part, j'ai appris énormément de choses concernant la pédagogie et la didactique des différentes disciplines, mais aussi concernant les connaissances qu'il faut pour les oraux. Ces connaissances, nous devons les retravailler et les acquérir par nous-même, on ne peut pas se contenter des concours. Mais cela, vaut pour tous les concours! J'étais en 1ère année de formation au CAPES Sciences économiques et sociales l'année dernière et notre formation ne consistait qu'à suivre des cours magistraux sans aucune idée de pédagogie ou de didactique derrière. Lorsque je disais ça à mon entourage, certains me demandaient comment c'était possible de faire une formation visant à enseigner sans qu'il y ait le moindre début de notions péda et didactiques. Je ne savais que répondre. Alors de combien serait étonné de savoir que l'enseignant de leur enfant à l'école primaire n'a jamais eu une quelconque formation pour transmettre des apprentissages requis et n'a que des connaissances. Ce n'est pas parce qu'on sait lire, compter, écrire,... que l'on peut l'enseigner aux autres!

Je suis en première année IUFM concernant la formation des professeurs des écoles à l’IUFM de Nancy-Maxéville antenne d’Epinal. Les formateurs ont choisi de faire de cette première année une année de préprofessionnalisation du fait du grand nombre depuis quelques années des personnes envoyées sur le terrain juste après le concours, les fameuses listes complémentaires. Concrètement, les PE1 ont un enseignement de tronc commun visant à avoir une connaissance pédagogique de toutes les matières enseignées à l’école primaire. La préparation du concours ne commencera réellement qu’en janvier pour les oraux. concernant les épreuves d’admissibilité sont préparées au fil des séances avec nos professeurs de français et de mathématiques.
Bien évidemment, chaque professeur a sa méthode et elle peut plaire comme elle ne peut pas plaire aux étudiants. Pour ma part, j’ai appris énormément de choses concernant la pédagogie et la didactique des différentes disciplines, mais aussi concernant les connaissances qu’il faut pour les oraux. Ces connaissances, nous devons les retravailler et les acquérir par nous-même, on ne peut pas se contenter des concours. Mais cela, vaut pour tous les concours! J’étais en 1ère année de formation au CAPES Sciences économiques et sociales l’année dernière et notre formation ne consistait qu’à suivre des cours magistraux sans aucune idée de pédagogie ou de didactique derrière. Lorsque je disais ça à mon entourage, certains me demandaient comment c’était possible de faire une formation visant à enseigner sans qu’il y ait le moindre début de notions péda et didactiques. Je ne savais que répondre. Alors de combien serait étonné de savoir que l’enseignant de leur enfant à l’école primaire n’a jamais eu une quelconque formation pour transmettre des apprentissages requis et n’a que des connaissances. Ce n’est pas parce qu’on sait lire, compter, écrire,… que l’on peut l’enseigner aux autres!

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.