Luc Ferry s’engage sur un plan de réduction du nombre d’enseignants en sureffectif

Luc Ferry s'est engagé à réduire le nombre d'enseignants en sureffectif dans leur discipline lors de son audition au Sénat devant la commission des finances.

Luc Ferry s’est engagé lors de son audition au Sénat devant la commission des finances, du contrôle budgétaire et des comptes économiques de la Nation, le 29 octobre 2003, « à réduire le nombre d’enseignants en sureffectif dans leur discipline de 2 437 au cours de l’année scolaire 2002-2003 à 2 000 en 2003-2004, puis à 1 500 en 2004-2005 », indique la commission des finances.


 


« Certains enseignants se retrouvent en surnombre dans leur académie et sont affectés, plus ou moins pour ordre, au remplacement, de sorte qu’en fait, ils restent chez eux. Au cours de l’année scolaire 2002-2003, ils représentaient au total 0,63% des professeurs du second degré, pour moitié dans six disciplines: ‘philosophie’, ‘allemand’, ‘physique et électricité appliquée’, ‘génie électrique, électronique et automatique’, ‘électronique’ et ‘lettres anglais’ « , estime la commission des finances. Elle attribue cette situation au « surcalibrage de certains concours » et au « contraste entre d’un côté l’évolution rapide des effectifs scolarisés dans les différentes filières et de l’autre la rigidité du système résultant du cloisonnement des disciplines et des académies ».

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.