« La formation à l’esprit d’entreprendre est encore balbutiante » dans les programmes scolaires, déplore la CCIP

La Chambre de commerce et d'industrie de Paris émet des propositions pour ''sensibiliser les élèves de primaire et de collège au monde de l'entreprise'', mais aussi les professeurs.

« L’entreprise est très peu visible dans les programmes officiels » de l’enseignement primaire et secondaire et « la formation à l’esprit d’entreprendre est encore plus balbutiante », regrette la CCIP (Chambre de commerce et d’industrie de Paris) dans un livre blanc. Ce livre contient les conclusions de travaux menés par des groupes de travail pendant neuf mois pour « déterminer la place occupée par les entreprises dans l’opinion publique française ». Dans un chapitre consacré à l’éducation, le livre blanc émet des propositions pour « sensibiliser les élèves de primaire et de collège au monde de l’entreprise », mais aussi les professeurs. Il existe désormais une « base de données relative à l’opinion des lycéens sur l’entreprise », mais « personne n’a jamais interrogé le corps professoral sur son degré de connaissance » de l’entreprise, déplore le livre blanc qui suggère tout d’abord que les organisations patronales réalisent de telles enquêtes. « Le professeur doit avoir la connaissance de son environnement social et économique », rappelle le livre, citant un rapport de l’Inspéction générale de février 2003 sur « la formation initiale et continue des maîtres ». Par ailleurs, l’offre de stages proposée aux professeurs en sciences économiques et sociales vise, pour l’instant, uniquement les grandes entreprises et se déroule en région parisienne. « Les PME seraient pourtant un gisement de stages à ne pas négliger », estime le livre blanc. De plus, il faudrait « concevoir un programme national de formation à la recherche sur internet pour les professeurs de SES qui le souhaiteraient ». Enfin, il faudrait de « s’appuyer sur des expériences étrangères et sur le ‘précédent’ de ‘la main à la pâte’ pour stimuler l’esprit d’entreprendre des jeunes élèves ». Ainsi, en Angleterre, à l’université de Durham, « la gamme d’outils proposés commence dès le primaire » et des recueils de conseils pour la mise en place des actions suggérées, en collaboration avec des entreprises locales accompagnent les outils pédagogiques proposés.

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.