Jack Lang, une rentrée sous le signe de l’offensive

Le grand débat national sur l’avenir de l’École ? Un cache-misère ! Les classes de CP dédoublé ? Une improvisation de plus ! Jack Lang ne ménage pas ses critiques à l’encontre de la politique éducative de l’actuel gouvernement. Entretien avec un possible candidat à l’élection présidentielle de 2007…

Verbatim…


 


Le grand débat national sur l’avenir de l’Ecole.
(…) « La commission du débat national sur l’avenir de l’école est composée de bric et de broc. Certains de ses membres ne connaissent pas plus l’école que je ne connais moi-même la papauté (…), même si j’ai beaucoup de respect pour la personne qui a été choisie pour en être président, Claude Thélot, que j’avais moi-même nommé à la tête du Haut conseil de l’évaluation.
Par ailleurs, je ne veux absolument pas être complice des décisions qui sont prises par le gouvernement contre l’école, contre l’Education nationale… Je ne veux pas prêter la main à une opération de maquillage, de cache-misère et de tromperie.
Je suis certain que de nombreux enseignants n’auront pas le cœur d’y participer. Et ce n’est pas un débat qui pourra réveiller l’enthousiasme qui a été brisé par ce gouvernement… »


 



Les classes de cours préparatoires dédoublés.
« C’est une improvisation, une de plus ! D’ailleurs, les premières évaluations sont plutôt négatives. Surtout, le fait de braquer l’attention sur le CP est en contradiction avec l’esprit général des nouveaux programmes. L’apprentissage de la lecture et de l’écriture, c’est un continuum qui commence à l’école maternelle. Je ne comprends donc pas pourquoi les actuels dirigeants ne disent jamais rien sur la grande section de maternelle, qui représente le moment où l’enfant s’initie aux gestes graphomoteurs. Cet accent mis sur le CP est totalement superficiel. »


 



Le collège unique.
« Le collège unique, c’est une idée très belle. C’est une utopie concrète qui est en partie réalisée dans certains endroits, et qui ne l’est pas ailleurs. Donc cela reste un idéal à atteindre.
Un collège unique doit être un vrai creuset social et culturel. Il ne l’est pas toujours et c’est pourquoi, à l’opposé des idées professées aujourd’hui, je suis personnellement favorable à un vrai collège unique, mais un collège unique qui reconnaisse pleinement la diversité des intelligences et des talents : talents artistiques pour les uns, plus scientifiques pour d’autres. C’est le sens des réformes que nous avons mis en place à travers les itinéraires de découvertes. »


 



Les présidentielles de 2007.
« C’est une question prématurée… Il y a un certain nombre de personnes qui aimeraient que je sois un éventuel candidat, mais nous comptons dans nos rangs (NDR : au Parti socialiste) plusieurs personnalités de grande qualité, certains sont de vrais hommes d’état. Donc ce qui nous guette, ce n’est pas le manque mais plutôt l’excès de personnalités.
Nous sommes à quatre ans du scrutin, laissons les choses se faire. Mais dans l’intervalle, je ne vais pas me croiser les bras. Je vais agir, essayer de visiter le pays de fond en comble, rencontrer les uns les autres… »
(…)

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.