La réforme du CAPSAIS (certificat d’aptitude aux actions pédagogiques spécialisées d’adaptation et d’intégration scolaire) pourrait entrer en vigueur à la rentrée 2004, si les concertations se poursuivent à ce rythme. Il s’appellerait CAPEBEP (certificat d’aptitude professionnelle à l’enseignement aux élèves à besoin éducatif particulier). Ce dispositif serait étendu au second degré, via l’obtention d’un certificat complémentaire. 1 260 professeurs des écoles titulaires ont préparé un CAPSAIS en 2000-2001, selon les statistiques du ministère de l’Éducation nationale. Le CAPEBEP, comme le CAPSAIS, ne pourrait être passé que par des professeurs titulaires qui ont au minimum trois ans d’exercice. « Les professeurs pouvaient mettre deux ans et demi à passer le CAPSAIS. Avec sa rénovation, la formation durera environ 400 heures et sera recentrée sur l’élève et les méthodes pédagogiques pour répondre à ses difficultés ».