« L’accident d’Evry pose à nouveau la question de la sécurité des installations pour l’EPS », estime le SNEP, à la suite de la mort accidentelle d’un collégien de l’établissement Paul-Eluard, le mercredi 24 septembre 2003, à Evry, due à la chute d’une cage de handball, qui « aurait dû être fixée au sol », selon le syndicat national de l’éducation physique. Le décret du 6 juin 1996 stipule dans son article 6 que « la mise à disposition des usagers à des fins d’activités sportives ou de jeu (…) des cages de football, de handball, de hockey et de basket-ball (…) est interdite si ces équipements ne sont pas fixés, s’ils ne répondent pas aux exigences de sécurité qui sont déterminées par le présent décret ». Une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet d’Evry et le rectorat de Versailles procède de son côté à une enquête administrative.