Le projet de loi de finances pour 2004 présenté cette semaine prévoit une augmentation de 2,8% par rapport à 2003 pour l’enseignement scolaire et la jeunesse. La création de 1 500 emplois de personnel enseignant du premier degré est prévue, par redéploiement à partir du second: 1 500 emplois d’enseignants du second degré seront supprimés à la rentrée 2004. Le projet de loi prévoit également la consolidation au 1er janvier 2004 des 20 000 postes d’assistants d’éducation créés à la rentrée 2003 et la création de 13 000 postes d’assistants d’éducation à la rentrée 2004 dont 9 000 en remplacement des départs de maîtres d’internat et surveillants d’externat prévus en 2004.