Le conseil général de l’Oise a demandé à l’occasion de la rentrée aux quelque 60 000 jeunes écoliers, lycéens et étudiants (50% des BTS et classes Prépa) dont il assure gratuitement le transport scolaire quotidien, de s’engager à appliquer « Une charte du respect dans le transport scolaire ». Les jeunes étaient invités à présenter la charte signée, par eux-mêmes et l’un de leurs parents, au moment où ils retiraient leur carte de transport dans leur établissement scolaire. La charte établie avec la participation des transporteurs et des chauffeurs, a en effet été au préalable envoyée à tous les parents avec « l’idée de susciter un dialogue au sein des familles sur les notions de respect et de civisme », explique Charles Locquet, responsable de la communication au Conseil général « et parce que les parents ont plus d »influence sur leurs enfants qu’une action directe dans les cars ou dans les établissements ». La charte intitulée « Et si le car, c’était votre voiture? » se compose de quatre articles. Le premier consacré au « Respect du conducteur » recommande la politesse, un comportement courtois, la présentation du titre de transport accompagné d’un « bonjour ». Le second traite du « respect des passagers ». Afin de préserver un climat serein, le jeune s’engage à monter et descendre sans bousculade, à discuter dans le calme, à surveiller son langage et son attitude. La troisième demande le « Respect du matériel » et le dernier le « Respect des consignes de sécurité ».