Les programmes limitatifs des enseignements artistiques en terminale pour 2003-2004 (théâtre)

Lever de rideau sur les nouveaux programmes de théâtre en terminale, enseignement de spécialité (en série littéraire) et/ou option facultative.
http://www.education.gouv.fr/bo/2003/14/default.htm

3 avril 2003 : pour 2003-2004

Les élèves travailleront autour des Travaux et les Jours (1979), de Michel Vinaver. Hernani, de Victor Hugo, reste au programme. La nouvelle thématique : « De la tradition orientale à l’Occident moderne » permettra d’aborder l’univers du Théâtre du Soleil, autour de deux ou trois de ses spectacles.


Interview

Michel Lefevre enseigne l’option théâtre en seconde et en terminale au lycée Voltaire d’Orléans. Il réagit aux nouveaux programmes.

Quel intérêt présente Les Travaux et les Jours de Vinaver ?

C’est un choix intéressant mais difficile. L’auteur croise sans arrêt la grande histoire, sociologique, politique, et la petite histoire des gens, au quotidien. Mais les élèves ont des difficultés face à son écriture, très fragmentée, ses thématiques et ses personnages. Si on en reste à une analyse intellectuelle, ils en comprennent l’intérêt, la profondeur, mais il est difficile de passer à la mise en scène.

Comment allez-vous travailler ?

Les élèves doivent lire le texte pendant les vacances, avec une grille de lecture. Mon but est de les faire réfléchir sur les difficultés que pose l’œuvre pour le passage à la scène. En septembre, nous commencerons par échanger à partir de nos notes, autour de la table, de manière très informelle, en présence du metteur en scène et du comédien avec lesquels nous travaillons. Nous reprendrons le texte en lecture à haute voix, sans intention particulière. Au fur et à mesure des séances se dégageront des centres d’intérêt, des pistes de mise en scène… Nous mettrons à l’épreuve du jeu les idées émises et progresserons ainsi jusqu’en juin, par petites touches…

Que pensez-vous de la nouvelle problématique autour des mises en scène du Théâtre du Soleil ?

Il est opportun que les élèves puissent étudier l’aventure d’Ariane Mnouchkine car elle renvoie à une conception du théâtre qui fait date dans l’histoire du XXe siècle. La thématique est très vaste puisqu’elle nous engage à explorer tout l’héritage qu’Ariane Mnouckine est allée chercher du côté de l’Orient, au Japon et en Inde en particulier, ce qui va nous faire voyager, écouter de la musique…

Comment envisagez-vous le travail ?

Je commencerai par présenter la Cartoucherie puis montrerai des photos de la carrière d’Ariane Mnouchkine pour un repérage dans le temps. Nous chercherons à cerner les thématiques mises en scènes, des pièces classiques aux pièces contemporaines… Nous travaillerons sur l’ouverture internationale, le choix des acteurs… En ce qui concerne l’Orient, je prépare quelques cours magistraux sur les notions fondamentales des théâtres japonais et indien. De manière générale, la documentation ne manque pas. Je vais m’occuper du travail de compilation des articles (Cahiers de la Sorbonne, Théâtre Public…) pendant les vacances.

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.