Les candidats appelés à se présenter pour l’épreuve de philosophie du baccalauréat ont pu rejoindre les centres d’examen sans grande difficulté le jeudi 12 juin 2003, malgré les problèmes de transport et quelques barrages filtrants organisés par des manifestants à l’entrée de quelques villes (Marseille, Toulon…). Au lycée Mistral d’Avignon, les lycéens se sont heurtés à des grilles cadenassées et à une tentative d’obstruction. La police est intervenue pour permettre aux candidats de se présenter à l’épreuve qui a débuté avec une demi-heure de retard. « Le bac se passe bien, tous les élèves composent aujourd’hui. Je souhaite rendre hommage aux chefs d’établissement, mais aussi aux enseignants qui ont pris leurs responsabilités dans le bon sens, ainsi qu’aux autorités académiques », a déclaré Luc Ferry.