Le mardi 3 juin 2003, 48% des enseignants du premier degré étaient en grève, selon le ministère de la Jeunesse, de l’Education nationale et de la Recherche, ainsi que 44% des enseignants des collèges, 26% des enseignants des lycées professionnels, et 36% des professeurs des lycées d’enseignement général et technologique. La mobilisation était sensiblement égale à celle de la précédente journée nationale de grève, le 27 mai.