Examens : les conseils du SNES aux enseignants grévistes

Permettre la tenue du baccalauréat tout en poursuivant le mouvement

La section des Hauts-de-Seine du SNES-FSU propose aux enseignants des conseils quant à leur attitude face aux examens. « Pour la semaine à venir cela pourrait donner la formule suivante : les grévistes convoqués à des oraux (ou retrait de copies de BTS) préviennent à l’avance l’administration qu’ils ne peuvent répondre à cette convocation (ils sont en grève). À charge pour l’administration de trouver une solution, convocation de non grévistes et en dernier ressort réquisition. En cas de réquisition, les collègues y vont (sinon il y a faute professionnelle) avec un brassard gréviste. Pour l’écrit, on pourrait si cela fait accord, s’acheminer vers une solution du même type, qui permettrait de concilier le passage du bac et la poursuite du mouvement, tant que cela sera nécessaire. » De plus, l’US (le journal du SNES) du 30 mai précise que « les mises en demeure d’assurer le service des examens présentent le caractère d’un ordre impératif lorsqu’elles sont notifiées par écrit. La notification peut revêtir plusieurs formes : remise en main propre devant témoin ou contre signature, lettre recommandée avec accusé de réception, par voie d’huissier ou par porteur spécial, par exemple gendarme ou policier. En cas de litige, c’est l’administration qui doit fournir la preuve de la notification. Dès lors, si l’ordre notifié n’est pas exécuté, l’agent s’expose à des sanctions disciplinaires qui peuvent être très lourdes. »

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.