Xavier Darcos annonce des réquisitions et des sanctions en cas de perturbation des examens

-''Les examens se dérouleront!''

« Je le dis clairement: si des éléments extérieurs, je n’ose dire des personnels, voulaient bloquer par la force les lieux d’examen, nous ferons notre devoir, dussions-nous réquisitionner et prendre des sanctions. Les examens se dérouleront! » déclare Xavier Darcos, ministre délégué à l’Enseignement scolaire, lors de la séance des questions orales à l’Assemblée nationale, mardi 20 mai 2003. Pour sa part, Luc Ferry, ministre de la Jeunesse, de l’Éducation nationale et de la Recherche, dit avoir « le sentiment que nous donnons une image désastreuse de l’Éducation nationale, celle d’un système incapable de se réformer. D’un côté, il y aurait des syndicats arc-boutés contre toute réforme, prisonniers d’un corporatisme qui condamne à l’immobilisme. Quant aux ministres, de grèves en manifestations et de manifestations en conflits sociaux, ils seraient contraints soit de retirer leurs réformes pour acheter la paix sociale, soit de les maintenir au risque du blocage. C’est pour éviter une pareille situation que nous ouvrons largement la concertation (…) Ne comptez donc pas sur moi pour renoncer aux réformes! »

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.