Départs en retraite précoces

Les syndicats craignent des départs massifs en retraites précoces

Les organisations syndicales de l’Éducation nationale s’accordent à dire que la réforme en cours des retraites, telle que prévue par le projet de loi du Gouvernement, pourrait provoquer des départs massifs dans les deux années à venir. Ainsi, la FNEC-FP-FO se dit « assaillie d’appels téléphoniques demandant quels sont les délais pour demander la mise en retraite ». La FSU observe déjà que « certaines mères de famille qui ont 15 ans de service se demandent si elles ne vont pas partir dès maintenant ». Pour l’UNSA-Éducation, « beaucoup d’enseignants ne se rendent pas encore compte de ce qui les attend, parce qu’ils n’ont pas commencé à faire leurs calculs. Quand ils vont se rendre compte du niveau de remplacement auquel ils auront droit et du temps qu’il leur restera à cotiser, on risque d’avoir une crise. Beaucoup vont demander à partir dans les deux années à venir, même s’ils n’ont pas atteint la totalité de leurs annuités, pour avoir un niveau de remplacement plus intéressant. En particulier chez les anciens instituteurs devenus professeurs des écoles. On va vers une hausse des départs en retraite précoces dans les années à venir, avant que ne s’applique complètement le système de la décote. Cette réforme pourrait aussi induire une multiplication des congés de longue maladie 1 ou 2 ans avant la retraite. Cela ne se fait pratiquement pas aujourd’hui. »

Partagez l'article

Google

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.