La convention avec ‘Ingénieurs pour l’école’

Rapprocher l’école et l’entreprise est l’un des souhaits du gouvernement Raffarin. D’où le renforcement, par une nouvelle convention cadre, des missions de l’association « Ingénieurs pour l’école ».
http://www.education.gouv.fr/bo/2003/10/default.htm

06 mars 2003 : Les principes de cette convention

Depuis 1994, des ingénieurs provisoirement détachés de leur entreprise peuvent mettre leurs compétences au service des établissements scolaires. Leurs missions ? Valoriser les enseignements professionnels et technologiques, informer et aider à l’orientation des jeunes, former aux nouvelles technologies et contribuer à mettre les enseignants en relation avec les entreprises. Voire, dans certaines académies, envoyer les enseignants passer une année en entreprise.


Interview

Actuellement détaché d’Air France et « ingénieur pour l’école » dans l’académie de Toulouse, Marc Gianola a également travaillé avec l’académie de Rennes, où il a contribué à envoyer une quinzaine d’enseignants en entreprise.

Quelle a été votre mission à Rennes ?

J’étais notamment chargé de développer l’opération « Vivre l’entreprise », qui consiste à envoyer des enseignants en mission de 10 mois en entreprise, principalement en PME-PMI.

Pourquoi un professeur irait-il en entreprise ?

Pour que le monde industriel et le monde éducatif apprennent à mieux se connaître. Ce qui contribue, à terme, à favoriser l’emploi des jeunes. Cela permet aussi aux professeurs de remettre en cause leur façon de travailler, donc de s’améliorer… Sur place, ils ne doivent pas enseigner mais utiliser leurs compétences pour répondre à d’autres besoins de l’entreprise, en communication, recrutement, analyse qualité.

Que retirent-ils d’une telle expérience ?

C’est très personnel… Par exemple, une agrégée de maths s’est penchée sur le problème des défauts de peinture sur les voitures d’une grande marque automobile. Elle s’est rendu compte qu’elle enseignait les statistiques de façon rébarbative, alors qu’en entreprise elles sont utiles tous les jours. Elle a donc revu son approche. Un enseignant s’est constitué un beau carnet d’adresses d’industriels, ce qui permet à ses élèves de bénéficier de bons stages !

Tous les enseignants peuvent-ils se rendre en entreprise ?

L’enseignant doit bien comprendre qu’il ne s’agit pas d’aller faire du tourisme en entreprise. Certains ont davantage l’habitude des stages d’observation que des stages participatifs… Pour réussir cette expérience, il faut être prêt au changement, avec de nouvelles contraintes et de nouveaux espaces de liberté. La vie de l’entreprise n’est pas rythmée par une sonnerie toutes les 55 minutes et les réunions peuvent s’éterniser, mais le week-end, il n’y a plus de copies à corriger…

Partagez l'article

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.