Education à l’image

-Un livret d'exercices pédagogiques bientôt mis à disposition des enseignants

« La télévision a été et continue d’être, par bien des aspects, un outil éducatif majeur », estime Xavier Darcos qui intervenait le 29 avril 2003, lors d’un colloque sur les jeunes, la violence et la télévision organisé par la fondation Singer-Polignac. Pour le ministre délégué à l’Enseignement scolaire, il ne saurait être question « d’instruire hâtivement un procès en sorcellerie et de charger la télévision de tous les pêchés du monde », d’autant que « les divers spécialistes de l’enfance et de l’adolescence ne semblent pas avoir d’avis définitivement tranché sur le sujet », et que d’autres médias, notamment la radio, ont une influence « sur les jeunes esprits » qui est « loin d’être anodine ». Il estime que « la violence à la télévision, ce ne sont pas simplement les films gore et les films X, ce sont aussi le matraquage publicitaire, le zapping à outrance, et bien souvent la niaiserie des sit-coms, des reality-shows et autres histoires de loft ». Pour forger « des outils pédagogiques solides », le ministre délégué a confié au CLEMI (Centre de liaison de l’enseignement et des moyens d’information) « la mission d’élaborer un livret d’exercices pédagogiques pour aider les enseignants à aborder l’image au collège et au lycée »: « Il y avait là une attente forte, beaucoup de professeurs se disant confrontés à des situations complexes d’ ‘analphabétisme’ de l’image chez leurs élèves. » Ce « mode d’emploi » de la télévision sera « prochainement diffusé dans l’ensemble des établissements du second degré et donnera aux élèves la possibilité de découvrir ‘l’envers des images’ comme on découvre l’envers du décor ». France 5 s’associe « très directement à cette opération ».

Partagez l'article

Google

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.