Jean-Pierre Raffarin a évoqué « la mobilisation de toute l’Education nationale pour qu’on puisse aller dans une pédagogie du respect de l’autre », lors de l’émission France Europe Express » du 3 avril 2003, diffusée sur France 3 et France Info. Il indique avoir lu « le rapport de Régis Debray » sur l’enseignement du fait religieux, et il estime qu’un tel enseignement serait « utile ». À propos du « foulard islamique », il reprend le journaliste et préfère parler de « voile », pour marquer le respect dû au vocabulaire des personnes concernées. Il estime qu’ « on ne doit pas manifester de façon ostentatoire son expression religieuse », mais il indique que l’Académie des sciences morales et politiques a été chargée d’une réflexion avant la célébration du centenaire, en 2005, de la séparation de l’Église et de l’État. Le Premier ministre évoque une « laïcité du XXIème » et un « code de la laïcité » qui renforce la distinction entre la sphère publique, dans laquelle s’inscrit l’école, et la sphère privée.