Le SNPDEN (Syndicat national des personnels de direction de l’Éducation nationale) « s’inquiète vivement de l’évolution des missions des assistants sociaux, des médecins scolaires et des conseillers d’orientation si leur transfert aux collectivités territoriales se confirmait ». Ils « risquent d’être rapidement étrangers à l’école ». Les personnels de direction considèrent « que la seule vraie ‘proximité’ en matière d’éducation est celle d’un établissement scolaire qui dispose des ressources pour prendre en charge, au delà de la seule transmission de savoirs, les jeunes qui lui sont confiés ».