« Le traitement des assistants d’éducation est déterminé par référence à l’indice brut 267 », l’indice actuel de référence des surveillants, selon un projet d’arrêté « fixant le montant de la rémunération des assistants d’éducation ». Selon un autre projet d’arrêté, leur temps de travail « se répartit (…) sur une période d’une durée minimale de trente neuf semaines et d’une durée maximale de quarante cinq semaines ». « Pour les assistants d’éducation exerçant des fonctions de surveillance, [cette] période comprend nécessairement la totalité de l’année scolaire », indique encore ce « projet d’arrêté fixant le cycle de travail des assistants d’éducation ».